Diplomatie

Même si ce n’est pas un ange… Pourquoi tant de haine contre Julian Assange ?

par Daoud Ertegun

Julian Assange

Après le feuilleton des révélations WikiLeaks, celui de la cavale Julian Assange, figure emblématique de ce site “sulfureux”, par lequel le “scandale” est arrivé, aujourd’hui réfugié dans les locaux de l’ambassade d’Équateur à Londres, et qui vient de s’exprimer publiquement ce dimanche dernier. Lire la suite…

La politique de la France au Proche-Orient… Le changement, c’est maintenant ?

par Daoud Ertegun

Hollande / Védrine

Le voyage officieux de Michel Rocard à Téhéran, signe avant-coureur d’un fléchissement de la position du Quai d’Orsay, tel qu’anticipé sur ce site, quelques jours avant le second tour de l’élection présidentielle ? Ça semble se confirmer. Pour l’instant. Lire la suite…

La diplomatie française est-elle en déclin ? Avec Hubert Védrine.

par Fils de France

La vidéo de Hubert Védrine

Sur le modèle du café-philo, le Café Fils de France propose un moment d’échange avec Hubert Védrine qui a été un des derniers ministres français à incarner la voix de la politique étrangère dessiné sous le 5ème République par le Général de Gaulle. Lire la suite…

Café Fils de France : Hubert Védrine le jeudi 3 mai à 18H

par Fils de France

Café Fils de France avec Hubert Védrine

Le prestige de la diplomatie française depuis le Moyen-âge semble ces dernières années en difficulté pour deux raisons majeures, l’arrivée sur la scène internationale des pays émergents et l’alignement systématique de la France sur les positions américaines. Lire la suite…

Hubert Védrine : une famille et une vie au service de la France

par Fils de France

Hubert Védrine

Les grands serviteurs de l’État et les grandes intelligences ? Une espèce un peu en voie de disparition… Un dernier spécimen persiste pourtant : portrait d’un grand homme. Lire la suite…

Florence Cassez, bonne à tout faire… et même les élections !

par Fils de France

Florence Cassez

À chaque époque ses martyrs. La nôtre les cherche du côté du civil, pas du religieux. Elle les appelle “otages”, et par extension transforme en otage tout Français détenu à l’étranger (enfin, à quelques exceptions près, Salah Hamouri, par exemple). Lire la suite…