Équipe de France et retour des vieux démons

par Ludovic Ali

Nasri et l'équipe de France

Au lendemain d’un Euro que l’on peut juger de bonne facture, avec du beau jeu, de belles équipes et un bel état d’esprit général, revenons sur le seul point noir de la compétition : L’équipe de France.

 

C’est Florent Malouda, milieu de terrain bien ramolli et en bout de course, qui le dit : « J’apprécie beaucoup d’être sorti des poules, mais ce que j’ai vu a réveillé en moi quelques démons… »

Si 56 % des français, ce qui est déjà bien peu, avaient de la sympathie pour l’équipe de France, avant la compétition, il n’en reste plus que 20 % après un Euro parachevant deux ans du règne d’un sélectionneur annoncé comme le sauveur ; sauveur qui, après avoir pris 100 000 euros par mois, n’a finalement rien construit et même laissé un champ de ruines. Et les images que l’on retiendra seront celle d’un Nasri ultra tendu insultant des journalistes, d’un Ménez invitant l’arbitre à pratiquer la sodomie, ce qui peut paraître tendance en plein débat sur le mariage homosexuel, ou encore d’un M’vila, qui traîne déjà pas mal de casseroles malgré son jeune âge, évitant de saluer son coach.

Comme sous Raymond Domenech en 2010, on a l’impression que les joueurs ont pris le pouvoir, sapé l’autorité et pris en otage une équipe nationale qui représente pourtant tout un peuple. Laurent Blanc a d’ailleurs décidé de ne pas poursuivre l’aventure, alors que la Fédération lui en donnait la possibilité. Il suffira d’attendre quelques jours pour comprendre les raisons de cette décision.

 

Entre technique individuelle et force collective

 

Avoir les meilleurs joueurs ne suffit pas pour gagner. Il faut également et surtout posséder un collectif, c’est à dire une force supérieure résultante de l’alchimie entre joueurs et la nécessaire entente allant généralement avec, ainsi qu’un projet commun façonné par un bon état d’esprit. En France, nous n’avons aucun des deux. Juste quelques joueurs à peine titulaires dans des grands clubs et n’ayant pas le statut de leader ou de cadres. C’est le cas des Benzema au Real Madrid, Nasri à Manchester City, Ribéry au Bayern Munich et Mexes au Milan AC. Ils possèdent certes une technique individuelle plus que correcte, mais aucun d’entre eux ne fait partie des vingt meilleurs joueurs mondiaux (peut-être même des trente, voir plus) et n’ont pas l’influence sur leur groupe que peut avoir un Pirlo en Italie ou un Casillas en Espagne, pour ne citer qu’eux.

Il serait donc temps que la fédération réforme la formation française pour “fabriquer” des joueurs intelligents et techniques et en finir avec le football défensif et la philosophie de jeu qui ne consiste qu’à réfléchir à la récupération du ballon et à ne pas prendre de but.

Si la Fédération française de football doit réapprendre aux joueurs à utiliser leurs pieds, qui va s’occuper de leur réapprendre à utiliser leur tête ?

 

France en crise d’identité face à une Europe en regain de patriotisme

 

On dit souvent, à juste titre, que le football est un reflet de la société. Dans ce cas, la dérive de l’équipe de France de football illustre parfaitement ce à quoi on assiste au quotidien dans nos rues : petits groupes ayant la capacité de gangrener une majorité impuissante, constantes excuses de ces jeunes au prétexte qu’ils auraient vécu dans des conditions difficiles, infantilisation et immaturité criante de nos jeunes, intérêts individuels primant sur l’intérêt général, irrespect du peuple représenté, désamour du maillot et du pays. Ces comportements sont l’héritage de l’idéologie libérale-libertaire promue par les soixante-huitards comme Cohn-Bendit, Dray et compagnie.

Car c’est bien de patriotisme dont il s’agit et si cette compétition footballistique nous a appris quelque chose, c’est que le patriotisme est un sentiment noble. Il suffit de regarder la Squadra Azzura (équipe nationale italienne) dont les joueurs ont refusé les primes pour qu’elles soient versées aux victimes du tremblement de terre ayant touchée l’Emilie-Romagne. Cette équipe s’est sublimée pour atteindre héroïquement la finale et tomber face à des espagnols qui, quand à eux, ont su dépasser leur rivalité en club, rivalité également régionaliste opposant le Real Madrid et le FC Barcelone, pour s’unir sous le drapeau national et représenter un pays tout entier. On pourra noter également que quasiment tous les joueurs ont chanté leur hymne national…sauf les français, Nasri allant même jusqu’à se marrer pendant le moment solennel.

La Croatie, l’Irlande, la Grèce, la Pologne, l’Angleterre, autant d’équipes honorant leur maillot et leur peuple lors de match de haut niveau, le tout dans une ambiance respectueuse et positive, ce qui prouve que le patriotisme n’est pas la haine de l’autre mais bien l’amour des siens.

Ludovic Ali

Laisser un commentaire

11 commentaires

  1. Chez Fils de France, il y a de tout! Analyse politique, culturelle, sportive etc…
    Et c’est toujours original, pointu et efficace

  2. Il aurait aussi fallu parler de deux autres déceptions: Russie et Pays Bas!

    Deux pays qui ont les pieds, un peu de tête et de maturité mais bcp d’orgueil!

    L’orgueil ça tue

  3. Très bon article! Blanc est le responsable unique car il n’a pas su imposé une vision et s’est laissé dépasser par des jeunes en manque de repère.

    Les graines ont été semées en 68 et la grande récolte a lieu 40 ans plus tard.

    En tout cas, le lien est habilement établi dans votre article!

    Longue vie à Fils de France, Longue vie au Patriotisme

  4. Pour avoir entrainé à un niveau correct, je peux dire que le management est une science ultra compliqué où il faut allié compétence psychologique, sportive, être un visionnaire (voir loin), savoir fédérer autour d’un projet ou d’un homme etc…

    Ces hommes sont rares! On peut réussir sans ces compétences mais il faut disposer d’hommes relais forts. Jacquet n’avait pas tout, seulement une vision à long terme et des hommes forts! Guardiola a tout, les hommes, les compétences etc…

    Quid de Deschamps, réussira t il?
    Il est solide, une grosse expérience, psycho-rigide, compétent techniquement et tactiquement.

    Aura t il des relais sur le terrain pour combler ses lacunes?

  5. ouh pas du tt d’accord!
    1eremt l’objectif a été réalisé: atteindre les quarts de final donc sur le terrain on ne peut rien leur reprocher et on ne peut aussi les féliciter
    ensuite l’edf a été battu par l’espagne championne, et elle n’a été battu que 2-0( avec un pénalty a la 92ème min) alors que l’italie s’en est pris 4. les joueurs sur ce match ont eu un nvo correct si ce n’est Malouda qui ne prend pas son joueur et sur leur 1ere occasion il marque.
    benzema a fait un euro remarquable: recuperation, travail defensif, passe decisif, vision de jeu ms il n’a pas marqué. cmt pourrait-il marquer qd il n’a personne pr lui donner le ballon.
    ribéry de même. il a été excellent.
    me dire que ribéry et benzema ne st pas parmis les meilleurs joueurs au monde, c’est ne rien connaitre au foot. il suffit de voir l’influence de ribery au bayern: qd ribery va tt va! et benzema au real ou il est titulaire ds la meilleure equipe au monde (ultra conccurentiel).

    leur comportemt a été impeccable. je n’ai rien a dire.
    après je suis d’accord pr critiquer nasri sur le terrain. il est en surpoids et il merite pas sa place. un regime s’impose . en dehors du terrain je n’ai pas grd chose à dire. les medias lui ont sauté dessus pck il a insulté un de leur confrère. pr une fois que qq’un insulte ces charognards. on va pas s’en plaindre.
    ménez nul sur le terrain. lui et benarfa st critiquables. ils st personnels et ne travaillent pas pr l’equipe.
    malouda de tt facon il est nul depuis 2 ans!!

    l’edf n’a pas pu jouer son football pck elle a une defense de « merde » et on ne pt gagner sans defense. je regrette le choix de lolo qui n’a pas mis koscielny titulaire dès le depart. je regrette la presence de malouda alors qu’il y avait valbuena, martin. je regrette aussi la presence de ménez qui ne joue que pr lui.

    sinon saluons l’indispensable nvo dd de l’edf: cabaye et l’excellent debuchy. clichy a aussi bien joué
    benzema, ribery, cabaye et debuchy st des titulaires indiscutables!!

    un sujet qui fache: les salaires.
    je suis dsl de l’affirmer tt haut ms ces joueurs meritent leur salaire!!!!!! qd on permet a son club de faire rentrer 40 millions par mois on a en tte modestie le droit de reclamer un tt petit million. c’est pas grd chose, par rapport a ce que l’on produit..
    après le foot est un métier ultra-concurentiel. prenons l’exemple du concours de medecine ou 1 personne sur 7 passe la 1ere année, leur permettant a l’avenir de gagner 10000euros. le football: c’est une personne sur 1000, 10000 voir 100000 pr ceux qui vs scandalisent!!!!
    en france, il n’y a plus de meritocratie ou plutot une grde jalousie pr ceux qui ont du talent et qui reussissent..et surtt qd ce st des jeunes qui reussissent mieux que tt les bobos deja predestinés a reussir!!!!!!!!!!!!!!!

    • Tu es pas sérieux quand même?
      Excuse moi d’être aussi tranchant, mais tu ne connais rien au ballon!

      1. l’objectif des 1/4 de finale??? On aurait préféré être éliminé au 1er tour et rentrer la tête haute. Tu ne vas pas me dire que le peuple et content de la prestation des bleus?

      2. Tu compares le score de l’italie (4-0) et de la France (2-0)… C’est n’importe quoi. L’italie jouait à 10 et, elle, elle a fait un vrai euro avec des gros matchs (angleterre et allemagne).

      3. Benzema a fait un gros euro? Il a récupéré des ballons? Je te rappelle qu’il joue attaquant, la récup c’est pour les mecs derrière. D’ailleurs il a tellement décroché que il n’y avait plus personne devant pour couper les centres et apporter de la profondeur.

      4. Ribéry excellent! Superbe, le mec a juste fait ce qu’il doit faire, à savoir se donner au maximum. Faut dire qu’il part de tellement loin que bcp se réjouisse de sa prestation. On va pas non plus lui donner une médaille pour avoir mouillé le maillot.

      5. Comportement impeccable? Nasri rien à dire? C’est le comble! Si je te dis « ferme ta gueule », cela m’étonnerait que tu dises que je suis un bon gars. Le pauvre ,nasri persécuté! Qd Zidane se faisait insulter par les médias, il la fermait et bossait deux fois plus. Résultat: Zizou président.

      Je m’arrête là. Tu as raison sur des points, mais le bilan général est catastrophique

    • nan je t’assure il n’y a aucun pb. cool pr ta reponse.
      1.c la fff qui a determiné l’objectif et de tte facon l’edf ne merite pas mieux avec les joueurs qu’elle a. le match de la suède etait réelemt nul (exces d’orgeuil) ms sinon le reste ils ont joué comme ils le pouvaient . et puis il faut signaler que la plupart du tps les actions des adversaires des bleus étaient du a des erreurs monumentales en defense.

      2. je dis pas que l’italie a été nul ms l’italie qui jouait mieux que l’edf s’en est pris 4. l’italie a fait un très bon euro! ils etaient mener 2-0 et ils etaient encore a 11 sur le terrain !!!!!

      3. benzema a fait de la recup car il n’avait pas de ballon. on va pas lui repprocher de n’avoir pas de ballon!!!!!! s’il etait rester en attaque et n’avait pas toucher un ballon on aurait dit : regarde se flemmmar il veut pas bouger son cul!!!

      4.ribery et benzema jouaient a un niveau superieur. tt le monde peut mouilller le ballon ms qd tu es bon et que tu mouilles le ballon….

      5. bon c vrai il la dit en publique (balotelli aussi…ms on a caché les paroles) ms n’empeche tu sais pas ce que lui a dit le journaliste ou ce qu’il lui a fait? alors avt de juger il faut avoir une vision d’ensemble. les gens pourront penser que tu n’es pas un bon gars ms si en coulisse je t’avais dit les memes propos!!!! alors la on pourrait dire que tu te defends c tt!! après je dis pas que c un bon gars et je pense pas qu’il le soit ms sur cette affaire je n’ai rien a dire. et puis tu oublies que zidane a mis a pls reprises des coups de boules, marcher sur un saoudien etc alors t’inquietes ds le milieu du foot ca se produit svt. après il est vrai qu’il etait imbattable et donc intouchable et puis il n’a pas pris le risque de s’en prendre a ‘lintouchable et vénérable presse »

    • Dresser un bilan positif est assez étonnant puisque même Blanc et Le Graët ont été critique.

      Les torts sont partagés entre la FFF, Blanc et les joueurs et cela reflète bien, comme il est dit dans l’article, que le foot est à l’image de notre société où le désordre « organisé » s’installe! Heritage du fameux crédo « il est interdire d’interdire »!

      Pour aller dans le sens de Wlad, je dirais que les objectifs de la FFF ne signifient rien tant que les Bleus n’apportent pas satisfaction à leurs supporters!

  6. A l’heure de la finale, juste avant de disputer le match contre l’Italie, le visage des joueurs espagnols, alors que l’on jouait leur l’hymne national(dont il ne reste que la musique, les paroles franquistes ont été supprimées), avait manifestement quelque chose de poignant, tant ils paraissaient être concentrés à l’extrême vers un seul but : la victoire.
    Les Français, quant à eux, n’avaient pas d’âme.

  7. Nasri et les journalistes me rappellent un peu Zidane et Materazzi, un joueur toujours à la limite de l’acceptable et de la provocation, qui n »hésite pas à aller chercher « la merde, un peu comme nos chers journalistes français avec leur critiques bidons.
    Je pense que l’analyse est interessante mais un peu zemmourienne dans le sens du « poussage à l’extrême » intellectuel…
    Nasri est un arabe, il vient de la « cité », deux vecteurs zidanien qui font de ce garçon une personne qui aime l’honneur et la dignité, qui n’insulte que si tu l’insultes et se défend que si tu l’attaques.
    Le foot est un domaine très difficile (rien à voir avec les jolis têtes blondes de la natation – genre fayots de la classe – tant aimés actuellement), les carrières y sont de plus en plus courtes et la pression surélevée.
    Et pour faire une révélation, ce ne sont pas les footballeurs qui gagne le plus mais une bande d’oligarche du foot français que personne ne connait et qui ne gagne pas à) être connu.
    Si vous êtes patriote, faîtes comme l’Angleterre, les Pays-bas ou la Russie en soutenant votre EDF dans la victoire comme la défaite… c’est aussi cela la dignité d’une nation.
    On ne peut pas toujours gagner !!!
    Que les supporters restent dignes et n’essaient pas d’écharper leurs champions dés que les résultat deviennent mitigés…
    Ce n’est pas parce que la MArseillaise est entonnée qu’une victoire doit être impérative.

Laisser un commentaire

Tous les commentaires sont lus par un modérateur avant leur publication.
Votre e-mail (adresse de contact) ne sera pas visible.


*